top of page
  • bernajulienmassage

Interview de Didier Rime, coach sportif / de vie situé en Gruyère.

J'avais rencontré Didier lors d'un évènement de trail qu'il avait alors organisé par chez lui, en Gruyère. C'était une super journée, j'avais beaucoup apprécié l'ambiance ! J'avais donc envie qu'il nous raconte un peu plus en détails les activités et services qu’il propose en tant que coach. 


1. Peux-tu nous présenter tes différents services ?


Je suis officiellement coach sportif, c’est-à-dire avec ma structure « High Energy Coaching », depuis 2022 et propose les services suivants : 


- Personal Training, soit un accompagnement au plus près des besoins de chacune et chacun, avec un objectif bien souvent orienté santé, que ce soit une reprise d’activité ou une perte de poids, par exemple.

- La planification d'entrainement, soit un accompagnement hebdomadaire, où l’athlète me donne ses disponibilités de la semaine suivante et je complète alors les sessions, avec en ligne de mire son objectif principal.

- Les Circuits-Training, qui permettent de travailler une séquence d’exercices divers, sur une base de renforcement musculaire ou de cardio, dans un petit groupe (<8) et toujours en extérieur.

- Le Sport Santé en Entreprise, où je me déplace dans les entreprises, pour offrir un moment de mouvements/sport au personnel avec des circuits training. Cela permet d’optimiser le temps pour le collaborateur, qui prend soin de lui, et qui retourne rechargé à bloc au job l’après-midi. Un réel Win-Win !

- Des stages ou ateliers sur un jour ou plus. Le prochain stage aura notamment comme thématique « Le Mouvement et Bien-Etre », au mois de mai, et sera le premier de ce genre. - Et, finalement, depuis ce début d’année, je suis formé comme Coach de Vie. J'envisage ce rôle comme un soutien au passage à l’action, d’accélérateur du changement pour des projets divers, allant de la compétence, performance ou du sens à redonner à tout, ou une partie de sa vie. 


2. Qu'est-ce qui t'a motivé à devenir coach sportif et comment ton parcours personnel a t'il influencé ton approche ?


J’ai très vite entraîné dans mes sports de jeunesse, à savoir le foot et le ski. Depuis 2015 environ, j’ai commencé à accompagner et conseiller des amis dans leur planification d’entraînement. De fil en aiguille, avec quelques J&S et une formation aux Sports Universitaires de Lausanne (Personal Trainer), cela s’est matérialisé en un métier.

Ma vision du coaching, je l’ai rapidement adoptée dans le management, dont je viens. J’ai un parcours de 20 ans dans l’industrie chimique, jusqu’à directeur de site, et à chaque fois j’avais à coeur d’offrir les conditions optimales pour que mes collègues et collaborateurs puissent évoluer, apprendre et se développer.

Pour cela, il était indispensable de créer un climat de confiance et de sérénité afin de laisser la place à l’apprentissage, aux expériences et aux essais. Il est primordial qu’il y ait cette confiance et que l’on puisse se dire les choses. Même si ce n’est pas toujours agréable sur le moment, c’est une condition sine qua non pour grandir et avancer. Pour le sport, je souhaite la même dynamique, que l’athlète accompagné ressorte de notre partenariat plus fort sportivement, mais aussi dans l’approche même du sport, son essence, et, finalement, de la vie, avec comme question centrale : Pourquoi est-ce que j’entreprends cela? 


3. Peux-tu nous décrire ta philosophie d’entrainement?


Il s’agit d’un mix entre l’ingénieur, qui structure et analyse, et le gars qui adore se perdre dans la nature, et quand je dis se perdre, c’est au sens premier ! Fondée sur les objectifs de l’athlète, la structure de base est créée, et c’est dans le contenu que je vais un peu plus jouer de fantaisie !

Pour ce qui est des circuit training, cela se passe toujours avec de la musique et quelques pas de danses dans mes bonnes soirées ! Un mélange de sérieux, car les gens viennent tout de même pour progresser et se dépasser, mais en finissant toujours avec le sourire et d’avoir, malgré l’effort, passé un bon moment. 


4. Quels sont les principaux défis que tu rencontres généralement avec les personnes que tu accompagnes et comment les abordes-tu afin qu'ils ou elles atteignent leurs objectifs ?


La difficulté principale de toute personne qui me rejoint est de trouver le temps pour s’entraîner, et d’ailleurs il arrive encore que certaines personnes arrivent avec un déséquilibre entre le ou les objectifs (contraintes) et les ressources nécessaires pour l’atteindre.

Souvent nous arrivons à régler et trouver le juste équilibre, et cela devient alors un plaisir pour l’athlète. D’autres rares fois, l’athlète se rend compte que le timing n’est pas approprié. Il faut savoir que l’on parvient à ses fins lorsque nos ressources dépassent les contraintes.

J’envisage alors deux options:

a) Nous réduisons la contrainte, mais il est rare que l’on puisse aplanir un trail !

b) Nous augmentons les ressources, en établissant une raison, une motivation saine et solide (le fameux Pourquoi?) qui permettra de passer les creux, avant et pendant la compétition, en entraînant le corps à l’effort qu’il devra assumer. 


5. Quel rôle joue la nutrition dans tes programmes, et comment intègres-tu cet aspect dans tes services de coaching?


Pour le sport santé il s’agit d’une notion abordée. Je propose des essais dans les limites de mes connaissances et si cela s’avère nécessaire j’oriente la personne vers quelqu’un qui saura mieux répondre à la finesse de ce domaine. Dans tous les domaines, la vérité des uns ne l’est pas pour les autres, et je le trouve encore plus marqué pour la nutrition. 


6. En tant que coach, comment as-tu découvert l'importance du massage sportif dans le contexte de l'entrainement physique ?


La préparation physique est un processus complet et complexe. On sait depuis longtemps maintenant que l’entraînement est un stress que l’on inflige au corps, qui a besoin ensuite de récupérer, puis de mettre en place des adaptations pour ne pas « re-souffrir » la fois suivante. Les massages sportifs, qui sont une composante essentielle de la récupération, comme le sont la nutrition et le repos, permettent ainsi à l’organisme de mettre en place plus rapidement et plus efficacement les adaptations. On peut encore ajouter que cela confère à l’athlète un moment de détente et de ralentissement, qui procure un bien-être physique et mental. 


7. Comment intègres-tu la récupération dans tes suivis ? Penses-tu que cela a une influence sur la motivation et sur les performances ?


J’adopte deux modèles selon l’athlète. Le premier, pour ceux qui se connaissent déjà bien, est d’aller à une limite où le corps et la tête vont lui demander de s’arrêter. On pose alors ensemble quelques jours où repos et massages seront des plus appropriés.

Pour les autres, j’applique des cycles de 4 semaines avec des variations d’intensité/charge, dont une des 4 semaines est une semaine plus calme, propice à la régénération.

Pour tous, enfin, j’impose 2 semaines de pause totale dans l’année, car la tête et le corps en ont besoin. Là aussi les massages sont très recommandés.

En synthèse : planifier régulièrement du repos, anticiper les blessures sportives avec des massages réguliers (selon besoins individuels), mensuellement ou tous les deux mois, et un passage osteo annuel. 


8. De quelle manière un coach accompagne t'il des athlètes qui souhaitent se lancer dans le trail ou l'ultra-trail ?


Je les encourage vivement car il s’agit d’une discipline de découvertes !

Découvertes de paysages incroyables d’une part, et découverte intérieure de l’autre. Le trail running est pour moi un véritable outil de développement personnel.

Je prends souvent du temps pour que la personne trouve sa source, sa raison profonde qui va le pousser à parcourir les sentiers, de jour comme de nuit, avec des alternances de plats, montées, descentes, des moments de fatigue, de doute… Un peu comme la vie.

Ensuite, il s’agit de constituer une carrosserie solide par du renforcement musculaire, de gentiment préparer le moteur avec du travail de fractionné et de seuil et, finalement, partir sur du spécifique.

Là, c’est l’ingénieur qui parle: le moteur sera travaillé avec du hors sentier, avec des sorties insolites, du jeu avec la nature. Pour les novices (et les autres aussi souvent) je propose des ateliers où nous allons aborder la technique de montée, de descente, les astuces liées aux préférences motrices. Cela reste un moment privilégié de partage et d’apprentissage 


9. Y'a t'il des blessures sportives plus récurrentes que d'autres chez les personnes que tu accompagnes ? Si oui, selon toi, à quoi est-ce dû ?


Le tendons d’Achille revient souvent sur la table.

Il y a plusieurs sources possibles: la foulée inappropriée (aérienne/terrienne), la charge d'entrainement augmentée trop rapidement, le terrain, la charge mentale et émotionnelle (voir Michel Odoul).

J’en souffre personnellement par intermittence et suis en constante recherche de la source. Mon passé de footeux l’explique bien avec mes entorses à répétition! L’instabilité s’est installée et a fait des dégâts, notamment avec une hyper rigidité du tibia (je l’ai appris dernièrement).

C’est dans ces situations qu’être bien entouré est essentiel. Un coach seul, aussi bon soit-il, n’apportera qu’une vision, qu’un angle de la problématique, mais une équipe sera beaucoup efficace. Seul on va vite, Ensemble on va loin ! Ça tombe bien en trail on cherche souvent à aller loin. 


10. Tu as récemment terminé ta formation de coach de vie. Peux-tu en dire plus, et y a-t-il un lien avec le sport ?


Dans ce registre, je conçois mon rôle comme un accélérateur ou catalyseur du changement qui, lui, doit être initié par le coaché.

Beaucoup de monde souhaite voir se produire du changement dans leur vie. Certaines et certains y parviennent, d’autres se heurtent à des barrières, blocages, ou ne savent pas par où démarrer. Je peux alors les aider, les pousser à l’action pour qu’ils trouvent leur propre voie ! Mon Mantra: transmettre l’étincelle pour qu’ils puissent grandir et briller !

Ce rôle s’apparente à celui du coach sportif, du moins dans ma vision, car ce ne sera jamais le coach qui sera l’acteur, mais bien le coaché.


Néanmoins, le coach est là avec :

1) le recul sur la situation.

2) des outils spécifiques.

3) aucune attente, « Je ne sais rien, je n’attends rien !! ».


La troisième peut paraître surprenante mais, en réalité, elle est essentielle. Sinon il y a un risque énorme que l’objectif du coaché devienne celui du coach, avec sa propre vision et perception de celui-ci. Et on perd alors l’essence du coaching, faire grandir l’athlète/coaché pour qu’il puisse se révéler et évoluer de manière autonome le plus rapidement possible ! Un autre lien avec le sport dans la pratique de mon coaching de vie: le mouvement. Il sera une des clefs de voute, ou du moins un élément employé régulièrement lors de séances à l’extérieur et en utilisant les outils du coaching avec les éléments de la nature. Je n’ai jamais autant de résultats dans mes échanges que lorsque nous bougeons, marchons.

L’intensité n’étant en aucun cas un objectif lors de ce processus, mais bel et bien de créer une connexion corps / esprit. 


11. Afin de compléter le profil de Didier :


Son parcours de sportif:


• Football durant 30 ans, jusqu’en 3ème division suisse.

• En parallèle, dans ma jeunesse, ski et rock n’roll.

• Passage aux sports d’endurance par la course à pied sur route puis de montagne, trail pour finir à l’ultra-trail.

• Et comme j’aime la variété, je pratique encore ponctuellement le hockey sur glace, le vélo, la natation et tout ce qui me titille d’essayer. 


Quelques courses clefs de trails et d’ultra-trails:


• Sierre-Zinal.

• Ultraks de Zermatt.

• SwissPeak 170.

• X-Alpine 111.

• Tor des Géants 330 (arrêt à 230km). 


Formations dans le coaching: 


• J&S

• Ski

• Football des enfants

• Athlétisme

• Fond/demi-fond

• Swiss Athletics : Diplôme C dans le fond/demi-fond

• Sports Universitaires de Lausanne : Personal Trainer

• Volodalen : Préférences Motrices, Préférences Motrices dans le Trail 




Un grand merci à Didier pour son partage!


Si vous souhaitez plus de renseignements, vous pouvez aller visiter son site internet : https://www.highenergycoaching.ch/


Et sur Instagram :










8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page